Vous êtes ici : Ma communeServices communauxATL
Membre(s) du personnel

Sophie MARNETTE

082/67.69.62
082/66.60.11
Contacter par mail


Sabine SCAILLET

082/67.69.74
082/66.60.11
Contacter par mail

Horaires

Lundi, mardi et jeudi, de 09h à 12h.

Missions

L’ Accueil Temps Libre regroupe toutes les activités organisées (créatives, culturelles, sportives, stages, plaines de vacances,…) pour les enfants âgés de 2.5 à 12 ans avant et après l’école, le mercredi après-midi, pendant les journées pédagogiques et durant les vacances scolaires. 

Les accueillantes suivent une formation initiale de 100h  suivie d’une formation continue, tout au long de l’année, d’un minimum de 50 heures sur 3 ans. Ces formations assurent la qualité de l’accueil dans une perspective de développement global de l’enfant via la mise en place d’activités et de techniques d’animation variées et adaptées.

L’accueil Temps Libre est régi par un décret émanant de la Communauté Française qui date du 3 juillet 2003, appelé communément « décret ATL ».

Le décret ATL vise les objectifs suivants : 

  • l’épanouissement de l’enfant 
  • le renforcement de la cohésion sociale 
  • la consolidation de la vie familiale et sociale 
  • la qualité de l’accueil 

C’est au niveau de la Commune que le décret confie la mission de coordonner et d’améliorer la qualité de l’accueil sur son territoire. 

La Commune qui adhère au décret ATL s’engage :

  • à mettre en place une Commission Communale de l’Accueil (CCA) : lieu de rencontre, de concertation, d’échange et de coordination pour analyser toutes les questions relatives à l’accueil des enfants durant leur temps libre. Elle est composée de représentants du Conseil communal, des écoles, des associations de parents, des associations culturelles et sportives et de représentants des opérateurs de l’accueil.
  • à réaliser un état des lieux de l’offre d’accueil extrascolaire et des besoins tous les 5 ans : Quels sont les besoins en matière d’accueil ? Ces besoins sont-ils rencontrés par les activités proposées ? Quelles améliorations peuvent être apportées ?
  • à établir un programme de coordination locale pour l’enfance (CLE) qui regroupe les objectifs et des actions concrètes pour répondre au mieux aux besoins révélés par l’état des lieux. Ce programme CLE est soumis à l’agrément de l’ONE. 
  • à élaborer, chaque année, un rapport d’activité et un plan d’action annuel en collaboration avec la CCA, permettant de se représenter, année après année, le travail réalisé/ à réaliser dans la mise en œuvre du programme CLE.