Mots-clés

 

Houyet

Province de Namur

 

Mots-clés

 

Opération de Développement Rural (ODR en abrégé):

 

Démarche qui vise à réfléchir ensemble à ce qui pourrait améliorer globalement et à long terme la commune.

 

Programme Communal de Développement Rural (PCDR en abrégé):

 

Document de référence d'une Opération de Développement Rural. Il va reprendre:

 

  • l'analyse socio-économique de la commune (réalisée par le BEP)
  • les résultats de la consultation populaire
  • les objectifs de développement
  • les projets et actions (avec leur priorité) qui vont permettre d'atteindre ces objectifs
  • un tableau récapitulatif de la stratégie (objectifs, projets, subventions escomptées)

 

Généralement, 2 ans sont nécessaires pour rédiger et finaliser ce document.

 

Le PCDR est alors soumis à la CRAT (Commission Régionale d'Aménagement du Territoire), qui remet son avis au Ministre compétent en matière de Ruralité. Le Ministre peut approuver le PCDR pour une durée maximale de 10 ans.

 

La commune peut dès lors bénéficier du soutien financier de la Région Wallonne qui interviendra jusqu'à 80% du montant des projets rentrés.

 

Cependant, 2 types de projets sont repris dans le PCDR: les projets matériels qui nécessitent un apport financier plus ou moins important et des projets ou plutôt des actions qui nécessitent davantage de moyens humains que financiers. C'est du dynamisme de la population que dépendra la bonne mise en oeuvre de ces actions.

 

A titre indicatif, sur l'ensemble des communes en développement rural suivies par la FRW, un tiers des projets ne demandaient pas de financement !

 

Commission Locale de Développement Rural (CLDR):

 

La Commission Locale de Développement Rural (CLDR) est l'organe consultatif officiel, représentatif de la population. Elle pilote l'opération de développement rural et est le relais entre la population et le Conseil communal.

 

La CLDR a trois grands rôles :

 

- Représenter la population de la commune, relayer ses attentes ;

 

- Informer la population, sur l'avancement de l'opération de développement rural ;

 

- Donner des avis aux décideurs, à leur demande ou à son initiative.

 

En phase d'élaboration du PCDR, la CLDR a pour mission principale d'élaborer la stratégie de développement de la Commune pour les 10 prochaines années. Pour mener à bien cette tâche, la CLDR analyse les résultats des réunions villageoises d'information-consultation (données subjectives), confronte ces résultats avec ceux de l'étude socio-économique du territoire (données objectives), convoque une série de groupes de travail thématiques afin d'enrichir et de creuser les éléments liés à chaque thème… Ces différentes étapes successives lui permettent de définir des objectifs de développement pour la commune et les projets qui permettront de les concrétiser.

 

Une fois le PCDR approuvé par le Gouvernement wallon, la CLDR poursuit son travail de pilotage de l'Opération : elle propose et supervise la mise en œuvre des projets et actions du PCDR, notamment en veillant au respect de l'esprit dans lequel les projets ont été imaginés.

 

Pour être représentative au mieux de l'ensemble de la population, la CLDR est composée de mandataires communaux (maximum ¼ des membres), d'habitants des différents villages, de personnes de différentes classes d'âges, catégories socioprofessionnelles, implications associatives… Afin de s'assurer de cette représentativité, les membres ont été répartis dans différentes catégories. Toutefois, chaque membre est un relais de la population à plusieurs titres, selon son village, ses intérêts, son implication dans la vie communales…

 

A noter que les membres effectifs et suppléants sont invités à toutes les réunions sans distinction et qu'ils ont tous le même droit de vote. Cette distinction est une exigence du décret légiférant la politique du Développement rural mais dans les faits, il n'y a aucune différence entre les deux.

 

Composition de la CLDR de Houyet (approuvée par le Conseil communal le 6 mars 2013)

 

Fondation Rurale de Wallonie (FRW en abrégé):

 

La FRW est une fondation d'utilité publique.

 

Son rôle est d'aider les communes à élaborer et à réaliser leur stratégie de développement rural. Pour ce faire, elle asssure un service global, depuis les premières consultations citoyennes jusqu'à la réalisation des projets. Elle met à la disposition des communes des agents de développement organisés en équipes pluridisciplinaires, épaulés par un réseau d'échanges d'expériences et un centre de documentation, soutenus par une formation continue.

 

A cet accompagnement, la FRW ajoute des conseils d'experts et des actions de sensibilisation dans les domaines tels que l'aménagement du territoire, l'urbanisme, le patrimoine bâti, le bois-énergie.

 

Vous trouverez plus d'informations sur le site www.frw.be .

 

Les agents de développement pour la commune de Houyet sont Jean-Christophe Simon et Anne-Audrey WautersAnne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters Anne-Audrey WautersAnne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters Anne-Audrey Wauters .

 

Bureau Economique de la Province de Namur (BEP en abrégé):

 

Le BEP a été désigné par la commune comme auteur du PCDR. A ce titre, il étudie le territoire et les différentes données statistiques de la commune. Cette connaissance particulière, confrontée à l'avis des habitants, lui permet de dégager les grands enjeux auxquels la commune devra faire face dans les années à venir. Pour remplir sa mission, le BEP s'est associé à l'Institut Conseil et d'Etude en Développement durable (ICEDD en abrégé) et à l'Intercommunale Namuroise de Services Publics (INASEP en abrégé).

 

Copyright © All Rights Reserved Administration Communale de Houyet - Réalisation et gestion du site Administration Communale de Houyet - Copyright © 2014 Contactez-nous - Tous droits réservés